fbpx
ACTUALITÉS, Éditorial 1 juillet 2016

Les écuries royales de Versailles

L’histoire des écuries royales du château de Versailles remontent en 1680 sous le règne de Louis XIV. A cette époque, la Cour du roi voyageait beaucoup et on comptait environ 250 chevaux. Le nombre de chevaux, de personnel mais aussi le nombre de carrosses et de chariots nécessitaient la création d’une écurie royale. Louis XIV entreprend les premiers travaux en 1662, dans le bâtiment de droite devant la cour du château, pour accueillir environ 50 chevaux. Mais la place étant insuffisante pour le nombre de chevaux de la Cour, c’est Jules Hardouin Mansart qui fut nommé pour trouver un nouveau terrain et construire les écuries du roi. Il choisit l’emplacement des hôtels particuliers de Noailles et Guitry-Lauzun, juste devant le château. Les écuries se devaient d’être majestueusement afin de représenter le pouvoir du Roi Soleil.

Une fois construites, les écuries royales rassemblaient tous les meilleurs écuyers, les cavaliers privilégiés, le roi ainsi que sa famille. Les écuries se devaient d’être la vitrine des chevaux du royaume et un modèle pour l’Europe. Le roi y avait pour habitude d’y installer des chevaux de races étrangères : d’Angleterre ou d’Irlande pour la chasse et d’Espagne pour le manège.

Les écuries royales furent donc baptisées entre 1679 et 1680, face à la place d’Armes, au pied du château, avec à gauche les Grandes Ecuries et à droite la Petite Ecurie. Les Grandes Ecuries accueillaient principalement les chevaux de chasse et de guerre et étaient le lieu d’apprentissage des écuyers. Les Petites écuries servaient à accueillir les chevaux ordinaires, les chevaux d’attelage ainsi que les carrosses et chariots.

Aujourd’hui, les Grandes Ecuries accueille l’Académie du spectacle équestre de Bartabas et ses 40 chevaux ainsi que le Musée des Carrosses. Les Petites Ecuries, elles, abritent des administrations.

Source : Histoire pour tous

 chantilly-86938_1920 versailles-318459_1920

Héloïse Schillio
Posté par

Héloïse Schillio

le 01 juillet 2016