fbpx
ACTUALITÉS, Éditorial 8 juin 2021

Ile Maurice : île paradisiaque et réel acteur économique

En plus d’être l’une des destinations les plus paradisiaques au monde, l’Ile Maurice est une passerelle entre l’Asie et l’Afrique. Aujourd’hui, elle souhaite se développer au niveau économique et financier pour devenir un acteur majeur de cette zone.
Située dans l’océan Indien à 2000 kilomètres au sud-est de l’Afrique, l’Ile Maurice est connu pour ses plages paradisiaques et son offre de tourisme haut de gamme. Mais l’Ile Maurice est « beaucoup plus qu’une destination touristique » affirme la Présidente de la République mauricienne, Ameenah Gurbi-Fakim. En effet, de nombreux secteurs sont en expansion : le textile et l’habillement, les technologies de l’information, les services financiers, la recherche et l’innovation…
Colonisée par la France de 1715 et 1810 puis par la Grande Bretagne jusqu’en 1968, date à laquelle elle gagne son indépendance, l’Ile Maurice se pose aujourd’hui en république multiethnique, multiculturelle et multilinguistique. Voilà maintenant plusieurs années que l’Ile Maurice arrive en tête de toutes les indices économiques et sociaux en Afrique. En effet, elle figure parmi les pays les plus prospères du continent africain avec un PIB de 9710 dollars et une population de 1,3 million d’habitants.
Pendant longtemps l’économie mauricienne reposait sur l’industrie sucrière mais aujourd’hui elle s’est engagé sur « la voie de la diversification économique dans le cadre d’une économie mixte privé-public et une démocratie multipartite ».
Classée par la Banque Mondiale comme un « pays à revenus moyens-supérieurs », l’Ile Maurice a également pour ambition de devenir un pays à haut revenu d’ici 2020. Ce qui implique que le PIB actuel de 9 710 dollars passerait à 14 125 dollars. Le secteur privé mauricien estime que pour relancer l’économie, « une croissance de 5 à 6 % est nécessaire ». C’est pour cette raison que Maurice se concentre aujourd’hui sur le développement de nouveaux secteurs. Actuellement, plus de la moitié des besoins énergétiques du pays repose sur l’industrie sucrière, qui produit 400 000 tonnes de sucres. Mais le gouvernement souhaite développer d’autres industries comme, notamment, l’industrie du textile et de l’habillement pour les marchés européens et américains mais aussi l’économie océanique. Ce secteur comprend aussi bien l’industrie de la pêche et la mise en boîte de poissons que la recherche et l’exploitation de ressources marines.
L’ambition de l’Ile Maurice est simple : devenir un acteur clé de l’océan Indien.

A savoir :
Indépendance : 12 mars 1968
Proclamation de la République : 12 mars 1992
Régime politique : démocratie parlementaire
Population : 1,3 million d’habitants
PIB/habitant : 9 710 $

Source: The Good World

mauritius-162600_1920

Héloïse Schillio
Posté par

Héloïse Schillio

le 08 juin 2021