fbpx
ACTUALITÉS, Immobilier 3 juin 2020

Les terrasses affolent les prix à Paris

La terrasse a été perçue comme un véritable ballon d’oxygène par les citadins pendant le confinement. Une prestation rare dans les appartements de la capitale qui constitue une véritable plus-value lors de la vente.

Terrasse obligatoire ! A l’heure d’acheter leurs appartements, certains particuliers pourraient bien exiger cet espace extérieur tant ils ont éprouvé durement le confinement dans leur logement. Encore faut-il trouver ce type de bien sans dépasser son budget ? Une quête qui n’est pas des plus faciles à Paris où ces terrasses sont rares et chères comme le rappelle PriceHubble. Cette start-up a passé au crible 32 478 annonces de ventes publiées sur les principaux portails immobiliers entre le 30 avril 2019 et le 30 avril 2020.

Combien coûte une terrasse ? Pour déterminer le prix de la terrasse, PriceHubble a estimé la plus-value générée par cet équipement lors de la vente d’un appartement. Le prix a été ensuite affiné selon la taille du balcon ou celle de la terrasse : 5, 10 ou 20 m². Les résultats ? La start-un  a calculé que plus une terrasse est grande, moins elle coûte cher au mètre-carré. Soit 3300 € le m² pour 20 m², 3900 € le m² pour 10 m² et 5100 € le m² pour 5 m². Dans les secteurs les plus cotés comme le 6 ème arrondissement, les prix peuvent atteindre 42 000 € pour 5 m² et 107 000 € pour 20 m² ! A l’inverse, les prix se montrent plus « raisonnables » dans les 20 ème, 13 ème ou le 19 ème où une terrasse de 20 m² coûte 55 000 €.

Une denrée rare. Chers, ces espaces qui ont été toujours recherchés ne sont pas harmonieusement répartis dans la capitale. Les 15 ème, 16 ème sont les arrondissements parisiens comptant la plus grande proportion d’appartements prolongés par une terrasse ou un balcon. 31 % des annonces publiées en possèdent un dans le 15 ème. Le 16 ème le talonne de près avec 28 %, les 12 et 18 ème étant ex aequo avec 26 %. A l’inverse, le 2 ème arrondissement est le parent pauvre de la ville des Lumières. Seuls 7 % des appartements sont dotés d’une terrasse ou d’un balcon.

Le règne des petites terrasses. N’imaginez pas installer votre salle de sports sur votre terrasse ! A Paris, les deux tiers offrent moins de 9 m² et un tiers moins de 5 m². Ce sont d’ailleurs les immeubles haussmanniens, emblèmes de l’architecture parisienne, qui comptent les espaces extérieurs les plus petits soit une surface médiane de 6 m² ! Et si vous voyez plus grand, privilégiez les immeubles sortis de terre entre 2001 et 2010. Vous apprécierez une surface médiane atteignant 13,5 m².

crédit Pap.fr

Héloïse Schillio
Posté par

Héloïse Schillio

le 03 juin 2020